| Accueil | L'Amicale | La chapelle | Les évènements | L'aviation à PAU | La galerie | Les Liens | Nous contacter | Accés membres |
 
La première restauration par le Père Robert LEPOUTRE
 
 
Le Père Lepoutre, ancien aumônier de l’Escadrille Normandie Niemen, nommé aumônier de la Base aérienne BA 119 dans les années soixante, entreprend de rénover la Chapelle ;Il lance une souscription et trouve des appuis.
 
 
Le père Lepoutre, ancien aumônier de l'escadrille Normandie Niemen, nommé aumônier de la BA 119, dans les années 60, entreprend de rénover la chapelle.
 

UN CATÉCHISÉ SE SOUVIENT...

Nous ignorions beaucoup de choses du Père Lepoutre tant il était discret. Il nous enseignait le catéchisme chaque mercredi comme un maître d'école et nous faisait réciter nos leçons sous forme de jeux à la manière des Scouts d'Europe dont il était l'un des pionniers en France (il avait connu Lord Baden Powell, le Fondateur du Mouvement Eclaireurs qui devint celui des Guides et Scouts d'Europe).

A chaque Noël, il préparait avec sa nièce adoptive, Odile Huin, une veillée de Noël avec un grand feu de camp devant la Chapelle autour duquel les familles se retrouvaient pour chanter.

Puis il procédait à l'office du 24 décembre avec une crèche vivante (sans les animaux...) La chapelle était comble.

Les plus jeunes du catéchisme étaient habillées en anges (dont ceux qui faisaient la première communion), les autres en bergers, le plus « méritant » en Saint Joseph, et la plus « méritante » en Sainte Vierge.

Celle qui devait s'occuper, sur un lit de paille, d'un vrai bébé « prêté » » pour l'occasion par les parents qui se trouvaient au premier rang était affairée, car il n'était pas rare que l'enfant essaie de se faire entendre plus fort que le Père Lepoutre, ce qu'il n'appréciait guère...

============================================
Le 28 novembre 1967, on célèbre son anniversaire dans la chapelle. Aumonier bénévole il fera vivre la chapelle. Comme il n'y avait plus personne au camp Guynemer et que l'Ecole de Troupes Aéroportées avait sa propre chapelle (dans une baraque Fillod), la chapelle Sainte Jeanne d'Arc fut à l'abandon après le décès du P. Lepoutre en 1980 et bientôt vandalisée. On la vit servant de lieu de rencontre des hippies qui y laissaient seringues et canettes de bière voire traces de feux allumés à même le carrelage...
 
copyright © Amicale de la Chapelle Mémorial de l'Aviation et du camp Guynemer